Avec 1 million de festayres, les Fêtes de Bayonne coûtent cher à la municipalité (DR, Archives).
Avec 1 million de festayres, les Fêtes de Bayonne coûtent cher à la municipalité (DR, Archives).

L’argument n’est pas nouveau, mais l’inflation des coûts liés à la sécurité des fêtes populaires et la baisse des budgets publiques relancent forcément le débat sur la gratuité des Fêtes de Bayonne.

Après cinq jours de fête, la ville de Bayonne a refermé une édition 2017 réussie, et sans incidents graves, où 1 millions de festayres sont venus dans la cité basque pour faire la fête.

Pourtant, au micro de France Bleu Pays Basque, le maire de Bayonne s’est interrogé sur l’édition 2018 et son coût. « J’envisage de mettre en place un péage (…). Il n’est pas normal que les contribuables bayonnais paient à eux seuls la facture alors que les fêtes sont fréquentées majoritairement par des personnes extérieures à la ville », a annoncé Jean-René Etchegaray au micro de nos confrères de Radio France.

Avec un euro symbolique par jour, la Mairie de Bayonne pourrait couvrir une partie des frais engendrées par ces Fêtes qui ont fait sa réputation dans tout le Sud-Ouest, et bien au-delà. L’argument de la sécurité renforcée pourra peut-être permettre de faire passer une mesure déjà envisagée, mais jamais engagée.

Pyrénéesinfo Côte Basque, Eric BENTAHAR.