Occitanie est arrivé en tête de la consultation citoyenne. Les élus de la Région LRMP devront voter le 24 juin prochain (Pyrénéesinfo).
Occitanie est arrivé en tête de la consultation citoyenne. Les élus de la Région LRMP devront voter le 24 juin prochain (Pyrénéesinfo).

Il en sera bientôt fini de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon. Et peut-être même de toute notion de territoire au profit d’une notion plus historique pour le nom de la nouvelle grande région qui va de Tarbes à Montpellier.

Ce jeudi 16 juin 2016, la présidente de la Région LRMP, Carole Delga, a dévoilé le résultat du vote citoyen organisé durant tout le mois de mai. Et le nom d’Occitanie est arrivé en tête pour 44,9 % des votants. Loin derrière, Languedoc-Pyrénées et Pyrénées-Méditerranée sont sur le podium avec 15 à 18 % des suffrages en première position des votes.

Car la Région avait décidé de ne pas faire voter pour un nom, mais avait demandé aux citoyens de classer les cinq noms proposés par ordre de préférence. Ce qui permet aujourd’hui aux élus régionaux d’avoir un classement par vote, par préférence ou par duels.

Si Occitanie l’emporte sur les quatre autres noms, le duel Languedoc-Pyrénées face à Pyrénées-Méditerranée tourne en faveur du premier. De même, Languedoc-Pyrénées a été classé devant Occitanie 84 736 fois, tandis qu’Occitanie arrive devant Languedoc-Pyrénées à 119 257 reprises.




« Comme je m’y suis engagée, j’ai présenté aujourd’hui à l’exécutif régional les résultats de cette consultation. Conformément à la méthode de calcul mathématique de Condorcet que nous avions retenue – et qui permet une prise en compte fine et équitable de l’ensemble des avis qui a été exprimé par ordre de préférence, de 1 à 5 – « Occitanie » remporte l’ensemble de ses duels avec les 4 autres noms proposés. « Languedoc Pyrénées » arrive en seconde position des duels gagnés », indique Carole Delga.

Les élus régionaux devront se prononcer lors d’une assemblée plénière le 24 juin prochain, afin de soumettre un nom au Gouvernement, qui devrait ensuite l’acter officiellement.

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.