Les élus de la vallée de Saint-Savin se sont retrouvés pour parler de l'avenir des intercommunalités dans les Hautes-Pyrénées.
Les élus de la vallée de Saint-Savin se sont retrouvés pour parler de l’avenir des intercommunalités dans les Hautes-Pyrénées.

Promulguée en août 2015, la loi dite NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) redéfinit les compétences des régions, départements et communautés de communes. Elle suscite de nombreux questionnements au sujet desquels les élus de la Vallée de Saint-Savin ont débattu le 21 septembre dernier.

Ainsi, sur invitation de Noël Pereira, président, Eric Lestable, vice-président et les membres du bureau de l’intercommunalité, tous les maires et conseillers municipaux des communes de la Vallée de Saint-Savin se sont réunis au Casino de Cauterets où une réunion d’information avait été organisée par la Communauté de Communes de la Vallée de Saint-Savin. A l’ordre du jour : la loi NOTRe et ses incidences sur l’intercommunalité. Les débats se sont bien sûr orientés sur le nouveau schéma de découpage proposé par la Préfète des Hautes-Pyrénées et sur ses conséquences pour le territoire, du point de vue, entre autres, des glissements de compétences, de la gestion du patrimoine indivis, de la fiscalité.

Ce déplacement a donné aux élus l’occasion de visiter les Thermes César et ses unités de soins pour la rhumatologie et l’ORL. Une parenthèse significative puisqu’elle précédait l’annonce d’une réflexion sur la mise en place d’une Société Publique Locale (SPL) et d’un nouveau mode de gestion pour les Etablissements Thermaux de Cauterets, patrimoine indivis de la Vallée de Saint-Savin.

Pyrénéesinfo Lourdes.