François Fortassin, sénateur et élu local des Hautes-Pyrénées, est mort ce mardi (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).
François Fortassin, sénateur et élu local des Hautes-Pyrénées, est mort ce mardi (Pyrénéesinfo Archives, E.B.).

C’est l’une des figures du Parti Radical de Gauche, et plus généralement du Département des Hautes-Pyrénées, qui s’est éteint ce lundi 15 mai 2017. Le sénateur et élu de la Barousse François Fortassin est mort à l’âge de 77 ans.

François Fortassin est né à Sarp, un village de la Barousse entre Hautes-Pyrénées et Comminges. Après une licence de lettre à l’Université de Toulouse, François Fortassin va devenir professeur d’histoire-géographie au lycée Théophile-Gautier à Tarbes puis au collège Victor-Hugo.

Naturellement, il va débuter une carrière politique, qui sera toujours marquée par un attachement profond à la proximité et aux Pyrénées. D’abord maire de Sarp, son village natal en 1977 (après un mandat de conseiller municipal), il restera à la tête de la commune jusqu’à son arrivée au Palais Bourbon. Le 3 mars 2001, il devient sénateur des Hautes-Pyrénées, à la mort de François Abadie (également maire de Lourdes). Un mandat qu’il exercera sans discontinuer jusqu’à sa mort. Il devait, lors des élections de septembre prochain, passer la main à son suppléant et dauphin Michel Pélieu.

Attaché à son département, il sera élu conseiller général du canton de Mauléon-Barousse en 1979. Un mandat qu’il exercera durant 35 ans, prenant même la tête du Département de 1992 à 2008.

Apprécié de ses collègues, homme de convictions et de passion, élu PRG engagé, son départ de l’institution départemental permis à Michel Pélieu de lui rendre un vibrant hommage.




Touché par la maladie depuis de nombreux mois, François Fortassin s’est éteint ce lundi matin, emportant avec lui une façon d’exercer la politique au profit des hommes, du territoire, en portant haut les valeurs qui fondent notre République dans son unité et sa proximité.

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.