Avec l'élection comme député de Jean-Luc Mélenchon, Marie-Pierre Vieu devient députée européenne (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).
Avec l’élection comme député de Jean-Luc Mélenchon, Marie-Pierre Vieu devient députée européenne (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Le 3 juillet prochain, la conseillère municipale d’opposition de Tarbes va faire sa rentrée dans le grand bain européen. Conséquence (inattendue ?) de ces élections législatives, celle qui était candidate dans les Hautes-Pyrénées pour le Front de Gauche se retrouve députée européenne à Bruxelles.

Lors des dernières élections européennes, Marie-Pierre Vieu était en deuxième place sur la liste conduite par Jean-Luc Mélenchon, pas encore Insoumis et toujours Front de Gauche. Mais l’élection de ce dernier sur la circonscription de Marseille ce dimanche va l’obliger à quitter le parlement européen, au profit de la suite sur la liste.

C’est ainsi que Marie-Pierre Vieu deviendra officiellement dans quelques jours députée européenne, la seconde qu’aient connu les Hautes-Pyrénées depuis Philippe Douste-Blazy en 1989.

Chez nos confrères de La Nouvelle République des Pyrénées, Marie-Pierre Vieu explique qu’elle souhaite conserver son mandat local à la Mairie de Tarbes, mais qu’elle quittera sa fonction de déléguée communautaire à Tarbes Lourdes Pyrénées. A Bruxelles, elle siègera avec le groupe Gauche Unie Européenne.




Espérons que cette présence tarbaise et bigourdane dans le Parlement Européen donnera un peu plus de visibilité à l’Europe dans les Hautes-Pyrénées.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.