Le Label French Tech a été présenté aux entreprises des Hautes-Pyrénées. Un label pour développer une économie innovante en Bigorre (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).
Le Label French Tech a été présenté aux entreprises des Hautes-Pyrénées. Un label pour développer une économie innovante en Bigorre (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

L’économie de demain se décide aujourd’hui dans les Hautes-Pyrénées. Réunis dans les locaux de la CCI de Tarbes, les élus et les chefs d’entreprises ont donné le coup d’envoi au Label French Tech Hautes-Pyrénées.

Après les grandes métropoles françaises, le Gouvernement a attribué le Label French Tech a de nombreux territoires en France. C’est le cas des Hautes-Pyrénées qui a obtenu ce premier sésame vers les emplois d’avenir. En clair, le Label French Tech doit permettre de mettre en lumière les entreprises innovantes, mais aussi les territoires qui leur permettent de se développer.

C’est le projet de territoire Ambitions Pyrénées, imaginé par le Département des Hautes-Pyrénées, qui a porté la candidature de la Bigorre à Paris. Le but étant de donner un coup d’accélérateur économique et médiatique aux start-up du département, et initier de nouveaux projets.

Ceux-ci porteront sur la Transition Energétique, thème retenu pour le Label French Tech Hautes-Pyrénées. Les entrepreneurs pourront s’appuyer sur les nombreuses structures existantes, tant pour développer les idées que pour trouver les financements. Un Comité de pilotage et un Chef de projet seront chargés de trouver les futures pépites de l’économie innovante en Bigorre.

Si les Hautes-Pyrénées ont été retenues autour de la transition énergétique, c’est grâce aux nombreux acteurs déjà en place. Un campus des métiers et des qualifications, qui couvre tout le spectre de l’enseignement (du pro à l’universitaire), des laboratoires de recherches (Latep, Primes, Shem…), mais aussi des nouvelles entreprises qui ont fait leur preuve (Tarmac, Végéplast, Glèze Energie, Olva Technologie…), et des ressources naturelles en nombre (bois, hydroélectricité, énergie solaire…).




Il faudra encore du temps pour voir des start-up émerger et créer de la richesse, mais le processus est enclenché, aux côtés des activités économiques traditionnelles des Hautes-Pyrénées. Et nul doute que l’éclairage national et international du Label French Tech Hautes-Pyrénées pourra rejaillir à terme sur l’ensemble des activités bigourdanes…

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.