Toute l'équipe du festival Faut qu'ça bouge à Odos (Pays de Tarbes) prépare la première édition (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).
Toute l’équipe du festival Faut qu’ça bouge à Odos (Pays de Tarbes) prépare la première édition (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Exposition, ateliers, concert… Le programme de la première édition du festival Et après… faut qu’ça bouge se peaufine à Odos (Pays de Tarbes). Le 1er juillet prochain, les associations et la municipalité d’Odos uniront leurs forces pour organiser un rendez-vous où culture et animations vont se mêler.

Les artistes locaux seront à l’honneur durant toute la journée (et la soirée…) dans différents sites du centre d’Odos. Dès 17 heures, le rock résonnera à l’espace polyvalente et sur l’espace de verdure (derrière le gymnase) grâce à Dispenser The Dispenser, Eloriane, Fin de mois difficile, Koun Koun, Le tigre des platanes, Way for nothing, We don’t care, ou encore 2 minutes de la haine.

Mais les festivités débuteront dès 14 heures avec les artistes qui exposeront leurs œuvres dans l’espace du fstival. Autour du vernissage, de nombreux ateliers seront proposés par le collectif d’associations avec de l’initiation à la batterie, à la guitare, mais aussi de la sculpture, des ateliers pour enfants avec la section Jeunes de la MJC…

Outre les animations et la musique, le débat sera aussi à l’honneur grâce à la participation d’Alain-Jacques Lévrier-Mussat et de Philippe Pujo, autour de la place de la culture et des arts dans la société.




Si les artistes ont accepté de jouer gratuitement, et même avec le prêt de nombreuses structures par les communes environnantes, les organisateurs cherchent encore à boucler leur budget. Une collecte est organisée via la plateforme Ulule afin de trouver les 2 500 euros manquants. Le collectif attend votre participation pour assurer une première édition de ce festival.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

HPyTv Le Replay | Retrouvez la directrice de la MJC d’Odos sur le plateau de HPy Hour