Pour Nicolas Hulot, l'argent manque pour mettre en chantier le TGV entre Toulouse et Bordeaux (Illustration).
Pour Nicolas Hulot, l’argent manque pour mettre en chantier le TGV entre Toulouse et Bordeaux (Illustration).

Alors que le nouveau Ministre de l’Ecologie veut bannir les véhicules diesel des routes pour favoriser les voitures électriques, la déclaration de Nicolas Hulot peut surprendre. Chez nos confrères de Franceinfo, le Ministre a expliqué que le TGV reliant Bordeaux à Toulouse « n’est pas franchement la priorité. »

C’est avant tout une question de coût qui hypothèque l’avenir de cette liaison indispensable pour la ville de Toulouse, alors que la LGV relie désormais Paris à Bordeaux. « Si on avait les moyens volontiers, mais on n’en a pas franchement les moyens », explique Nicolas Hulot ce mercredi matin.

Une mauvaise nouvelle se profile donc pour les élus de Toulouse, et de la Région Occitanie, qui ont été appelé à financer le barreau Tours-Bordeaux de la LGV, avec l’assurance de voir le train à grande vitesse relier enfin la capitale de la Haute-Garonne et de l’Occitanie.

Pyrénéesinfo Toulouse, Eric BENTAHAR.