Olivier Monteil et Geneviève Comont, entourés de leurs suppléants, porteront les couleurs du Front National aux élections législatives de juin 2017 en Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).
Olivier Monteil et Geneviève Comont, entourés de leurs suppléants, porteront les couleurs du Front National aux élections législatives de juin 2017 en Hautes-Pyrénées (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Alors que leur candidate est assurée (dans les sondages) d’être présente au second tour de l’élection présidentielle le 7 mai prochain, le Front National part déjà en campagne pour l’élection suivante : les législatives. « Tous pont été candidats aux départementales de mars 2015, puis sur la liste départementale du FN aux régionales de décembre 2015 », explique Olivier Monteil, le secrétaire départemental du FN des Hautes-Pyrénées.

Sur la première circonscription, Geneviève Comont portera les couleurs du parti frontiste, aux côtés d’Alexandre Goessens. A 58 ans, cette mère au foyer de quatre enfants sera épaulée par le jeune peintre de 26 ans, qui fut candidat en 2012 (obtenant 7,5 % des voix).

Sur la seconde circonscription, Olivier Monteil sera le candidat. Cet officier en retraite de 51 ans, père de six enfants, sera secondé par une hôtelière de Lourdes, Oksana Pavelchuk. En 2012, le FN avait obtenu 10,6 % des voix sur cette circonscription.

Mais depuis 2012, le Front National a su élargir son électorat, dans un département pourtant fortement ancré à gauche. Et c’est sur cette dynamique que les candidats FN veulent s’appuyer pour « aider Marine à gouverner notre pays et lui apporter une majorité parlementaire », indique Olivier Monteil.

Les premières semaines de la campagne pour les élections législatives seront entièrement consacrées… à l’élection présidentielle. Les deux candidats porteront les thèmes privilégiés du programme du FN dans les Hautes-Pyrénées : « défendre la ruralité, protéger l’agriculture, sortir nos compatriotes de la pauvreté. »




Pas de gros rassemblements annoncés dans les Hautes-Pyrénées dans les prochaines semaines, les militants et sympathisants du Front National devront se rendre à Toulouse le 15 avril prochain pour le meeting régional de Marine Le Pen. Pour le reste de la campagne, « on souhaite se concentrer sur des rencontres sur le terrain, sur les marchés.

Avec 350 adhérents revendiqués dans les Hautes-Pyrénées, le Front National veut peser dans les prochaines élections législatives. Le premier objectif annoncé est d’être « devant les candidats du Front de Gauche ».

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.