Maxime et Boris dévoilent "Merci, Pardon" sur la scène du Pari à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).
Maxime et Boris dévoilent « Merci, Pardon » sur la scène du Pari à Tarbes (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Sur la grande scène noire du Pari à Tarbes, les massues blanches ont envahi le sol. Dispersées, ventilées, réunies, unies, renversées, superposées ou alignées… Autour d’elles, Boris Couty et Maxime Sales racontent leur histoire.

Dans « Merci, Pardon », à découvrir ce vendredi soir et demain samedi à 20h30, ainsi que dimanche 15 octobre 2017 à 16 heures pour les premières représentations, les deux artistes de la compagnie HappyFace (Toulouse) ont décidé d’exposer leurs intimités. Celles qu’ils cachent au public, celles qu’ils n’osent (se) dévoiler pour mieux se révéler.

Pour cela, ils ont fait appel à leur histoire. L’histoire commune de ces deux artistes circassiens qui sont plus que des jongleurs de massues. Deux artistes qui mêlent jonglage, danse et clown pour vous prendre par la main et vous amener dans leur univers.

Avec « Merci, Pardon », Boris et Maxime vont partager leurs émotions, leurs passions, leurs faiblesses et leurs peurs, leurs amours et leurs craintes. Une rencontre à deux pour écrire une vie artistique.

Une histoire commune à partager, à vivre et à ressentir.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Entrée : 12 euros (sauf vendredi : 5 euros). A voir également mardi 17 à 20h30, mercredi 18 à 19h et jeudi 19 octobre à 20h30. Puis à la Grainerie à Toulouse le 21 octobre 2017.