Brunet assurances
L'essentiel

Pau / Autour de l’exposition Gaston Fébus au Château

Gaston Fébus (DR).

A la frontière du Béarn et de la Bigorre, sur les hauteurs de Montaner, Gaston Fébus a installé son château. Actuellement, le Château de Pau consacre une belle exposition à ce prince qui a marqué l’histoire des Pyrénées. Ce mercredi 9 mai 2012, de 9h30 à 17 heures, l’InÒc Aquitània organise une journée d’étude consacrée à Febus et les arts, en partenariat avec le Musée National du Chateau de Pau et le conservatoire à rayonnement départemental.

Dans la vie de Fébus, héritier des princes troubadours occitans et devancier des princes de la Renaissance puis du Roi soleil, les arts occupent une place centrale tout autant par goût personnel que par stratégie politique. La cour d’Orthez rivalise ainsi avec celles de Berry, de Bourgogne, d’Aragon ou d’Avignon. Dans l’Europe de cette fin du XIVe siècle, manuscrits, objets d’art mais aussi ménétriers, compositeurs,… circulent sans cesse d’une cour à l’autre. Cette journée d’études réunira spécialistes de littérature, d’occitan, d’histoire de l’art et de musique afin de faire le bilan de nos connaissances sur la vie intellectuelle à Orthez et en présenter au grand public les principales illustrations.

Le programme de la journée Gaston Fébus et les arts.

9h30 – 10h. Gaston Fébus, prince ami des arts. Introduction par Paul Mironneau, directeur du musée national du château de Pau, commissaire de l’exposition Gaston Fébus (1331-1391) Prince soleil : Armas, Amors e Cassa.
10h – 10h30. Musique et musiciens à la cour de Fébus par Jean-Jacques Casteret, docteur en éthnomusicologie, chef du Pôle Culture & Société de l’InÒc–Aquitaine.
11h – 11h45. De l’instrumentarium médiéval à l’instrumentarium traditionnel par Jean Baudoin et les élèves de la classe de musique traditionnelle du Conservatoire à rayonnement départemental.
12h – 13h. Visite commentée de l’exposition par Claude Menges-Mironneau, conférencière de la Réunion des musées nationaux.
14h30 – 15h10. Le vocabulaire politique de la souveraineté à l’époque de Fébus par Jean-Pierre Barraqué, professeur d’Histoire médiévale à l’Université de Pau et des pays de l’Adour.
15h20 – 16h. L’Elucidari par Maurice Romieu, linguiste et ancien maître de conférences à l’Université de Pau et des pays de l’Adour.
16h10 – 16h50. La dame chaperon de Gaston Febus : Entre la « bel veser » de Bernard de Ventadorn et « l’amor de lunh » de Jaufre Rudel par Katy Bernard, professeur agrégé d’occitan médiéval et moderne, Université Bordeaux III.

L’entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Ajouter un commentaire