Près de 3 000 personnes étaient dans les rues de Tarbes ce mardi (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).
Près de 3 000 personnes étaient dans les rues de Tarbes ce mardi (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

Nouvelle mobilisation dans les rues en France, ce mardi 10 octobre 2017. A l’appel des différents syndicats, les fonctionnaires étaient appelés à manifester contre le Gouvernement. A Tarbes, près de 3 000 personnes étaient dans les rues (2 100 selon la police, 3 500 selon les organisateurs). Une mobilisation importante qui est allée au-delà des seuls membres de la fonction publique.

La suppression de 120 000 postes de fonctionnaires en cinq ans (dont 50 000 dans les services de l’Etat), mais aussi le gel du point d’indice dans la fonction publique étaient au cœur du mécontentement exprimé ce mardi matin. « Ce sont des personnels hospitaliers au bout du rouleau, une souffrance au travail qui se généralise et des burn-out de plus en plus nombreux » que dénoncent les syndicats.

Les coups annoncés dans les budgets de l’Etat inquiètent aussi sur l’avenir des services publics, notamment dans les communes rurales. « Alors que les collectivités locales sont le premier investisseur public et que la réforme territoriale éloigne les services des populations, elles subissent une véritable purge financière avec la baisse drastique de la dotation globale de fonctionnement, la réforme de la taxe d’habitation ayant quant à elle pour principal objectif, et au-delà de la propagande sur le pouvoir d’achat, de mettre les communes sous tutelle. »

Après ce nouveau rendez-vous avec la rue, les syndicats préparent déjà un nouveau mouvement social pour les prochains jours.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.